Le bon plan quand on a envie d’apprendre à coudre mais qu’on n’a pas le budget pour une nouvelle machine, c’est de trouver une machine à coudre d’occasion.

“Ancienne machine” n’est pas synonyme de “bon à jeter”, que du contraire. Elles sont souvent solides, avec un bon moteur même si moins jolies ou accessoirisées. La difficulté quand on débute, c’est de savoir si cette ancienne machine vaut la peine d’être achetée…

Pour celles et ceux qui ont de la chance, une ancienne machine à coudre traîne peut-être dans le grenier de votre grand-mère qui a les yeux trop fatigués pour encore l’utiliser. Dans ce cas, embarquez-la et emmenez-la se refaire une santé chez un réparateur de machine qui lui fera son entretien. Au pire, vous aurez perdu le prix de l’entretien. ça vaut la peine de tenter le coup!

Et quand on n’a pas de grand-mère couturière, on fait quoi???

Grâce à une de mes élèves, j’ai découvert un bon plan sur Bruxelles. Au marché des abattoirs, le weekend, il y a un gentil monsieur qui vend des machines d’occasion. Ils leur fait leur entretien. Elles sont donc en état de marche 😉 Les marques et modèles dépendent de ses arrivages. Il vend notamment des petites Levenstein très simples et efficaces au prix de 50€. J’ai moi-même acheté deux machines chez lui dont celle de ma fille : une Brother avec toutes les options nécessaires, bien solide et facile à utiliser. Je l’ai payée à ce même prix. Le seul conseil que je donnerais, c’est de vérifier les accessoires pour s’assurer qu’il ne manque pas un pied important (au minimum : le pied universel, le pied à boutonnière, le pied à fermeture éclair). Ce Mr se trouve dans la rangée n°9 le samedi et dans la rangée n°4 le dimanche; sous les halles des abattoirs. Pour se garer, il y a un parking à proximité dont le prix est plus que raisonnable (Je pense me souvenir que c’est 2€ sans limite de temps ou autre chose dans le genre.)

Pas de restrictions couture pour les petits budgets! On ne peut pas en dire autant pour la plongée sous-marine… 😉