Au vue des événements de ce weekend, je ne me sentais pas de publier un article à propos de tissus ou de boutons.

Je ne sais pas quoi dire “d’intelligent” dans cet article…

D’ici, à 3h de Paris, je me se sens à la fois concernée en tant qu’être humain, femme libre, maman de deux enfants, travailleuse indépendante. Et parallèlement, je suis gênée d’avoir le culot de prétendre à une quelconque tristesse alors que je ne vis pas le 1/3 du 1/4 de ce que certaines personnes traversent.

Je me sens conne face à mes patrons de couture. Je me sens conne face à mon pc. Mais, je me sens heureuse d’avoir la liberté de dessiner et de porter le plus sexy des tops si je le souhaite. Je suis heureuse d’être née libre et de pouvoir élever mes enfants dans cette direction. Je me dis que continuer à profiter de ma liberté est important et insignifiant à la fois. Je serais rassurée que tu te sentes un peu comme moi…

Qu’écrie sur le blog après un weekend comme celui-là?…

Voici une page d’un livre que l’homme a lu il y a quelques mois ou années, je ne sais plus. C’est un résumé des 4 accords toltèques. Ce livre lui avait été prêté par une amie. Il y a trouvé des pistes pour prendre la vie avec positivité et sérénité. Il m’a beaucoup saoulé avec son livre est ses accords toltèques, je l’avoue… Mais, ils sont un endroit où aller puiser de quoi vivre dans le respect des autres, de soi-même et du monde. J’aime cette idée.

Livre: les 4 accords Toltèques – Don Miguel Ruiz – p12

accord-Tolteque