Si tu es débutant(e), tu te demandes peut-être quel fil choisir pour coudre à la machine? Quelle marque? Quelle matière? Quel prix? Quelle couleur? J’ai reçu plusieurs questions dans ce sens. Je m’en vais donc débroussailler le sujet en espérant que tu y trouves des réponses.

1 Utiliser un fil de qualité

Au cas où des pissenlits liraient ces lignes… A quoi sert le fil ? A faire tenir ensemble les différents morceaux de tissu qui composent un vêtement… Pourquoi faire compliqué ?

Entre la machine à laver, le séchoir et la séance de yoga,  les vêtements ( et en gros, les tissus et les fils) sont soumis à divers traitements : eau, chaleur, traction,… Le fil doit donc être de bonne qualité pour rester solide malgré ces “attaques” et que les coutures tiennent le coup dans le temps. Ah ben oui… Un fil qui casse, c’est un trou. Et beaucoup de trous, c’est un striptease…

En plus de manquer de résistance, les fils de mauvaise qualité sont aussi filés avec grossièreté rendant le brin irrégulier et plucheux. C’est exactement le genre de fil qui peuvent te poser beaucoup de soucis quand tu couds à la machine et laisser penser que tu es nulle, que tu n’enfiles toujours pas tes fils correctement ou que tu n’arrives pas gérer la tension du fil. Mais non! C’est juste la qualité du fil qui est en cause.

Je t’invite à jeter un coup d’œil à cette animation wikipedia. Tu y verras la précision de la création d’un point en couture et tu comprendras mieux pourquoi un brin irrégulier peut venir mettre un fameux boxon dans le processus. Les “mauvais fils” (souvent à bas prix) peuvent casser ou encore faire de la “dentelle”. Oublie les boites de fils assortis et bon marché (Ikea, Aldi,…). Et avec la même logique, laisse dans le tiroir de Mamy les fils datant des année get-up à moins de t’en servir pour faufiler. Alors, les jolies bobines en bois sont réservées à la déco 😉 Et les fils des années 80 n’ont qu’a se contenter de faire les divas du dancing…

fil 3

Faire des économies sur le fil, c’est une mauvais idée! Il est important d’aller vers des marques reconnues. Ex: Gütermann, Coat, DMC,… Selon les pays, les habitudes de marques sont différentes. En Belgique Gütermann est le plus répandu. Pour info, une bobine de Gütermann de 200m coûte environ 3,50€. Un fil beaucoup moins cher au mètre, c’est un indice non négligeable…

 2. Choisir le fil adéquat

Honnêtement, s’il existe plusieurs sortes de fils différents (matière, épaisseur,…) on peut vraiment simplifier le sujet très rapidement.

Pour coudre des vêtements de tous les jours, tu peux simplement acheter du fil “pour tout coudre” en polyester. Le nom est bien trouvé non? Donc, y’a un gars qui a fait 5 ans de marketing et qui s’est dit que le plus simple était d’appeler “un chat” : “un chat”. Il a nommé le fil pour tout coudre : “le fil pour tout coudre”. Génial !… 1000€ le minerval annuel en école de commerce… Hum… Mais bon, ils apprennent certainement un ou deux autres trucs.

fil 2

On trouve également facilement du fil pour tout coudre en coton. Je préfère le polyester… Il est plus solide. Et le fil de coton peut par exemple, être attaqué par les tanins du cuir. Donc perso, malgré mes convictions écologiques, je n’utilise que du polyester. C’est d’ailleurs le fil que l’on trouve le plus couramment en mercerie.

Et voilà! 98% des cas couture sont couverts par cette règle. Si un jour tu couds la robe de mariée de ta sœur, tu pourras lui choisir un fil de soie. Mes sœurs ne m’ont jamais demandé de coudre leur robe… Je n’ai donc jamais eu besoin de fil de soie. La seule autre sorte de fil que j’utilise de temps en temps, c’est du fil à surpiquer. Il est plus épais et sert à faire les coutures typiques du jeans.

fil 4

Pop-corn - le jeans boyfriend

3. Choisir une couleur

Pour choisir la bonne couleur de fil, il faut distinguer deux cas très différents :

Dans le cas où la couture sert à assembler des pièces, où tu es débutant(e), où tu veux un fil discret : il est préférable de choisir un fil dont la couleur est la plus proche possible de celle du tissu. Pour cela, tu déroules le fil et le pose sur ton tissu. (Oui, ça se fait au magasin aussi. Du moment que tu remettes bien le fil à sa place après le test. C’est un peu comme goûter un raisin avant d’acheter une grappe sauf que personne ne te demande de remettre le raisin en place une fois goûté…) Tu choisis alors le fil le plus passe-partout. Si tu ne trouves pas de fil ayant exactement la même couleur que ton tissu, prends-en un légèrement plus foncé. Et si ton tissu comporte plusieurs couleurs, choisis la couleur la plus présente.

fil 5

Dans le cas où tu piques super droit et où tu voudrais un piqûre décorative et contrastée : tout le champs des possibles chromatiques t’est ouvert !

Ça y est. Le choix du bon fil n’a plus de mystères pour toi !