Romarin Romarin, embaume l’été de son doux parfum… Bienvenue à ce nouveau patron : un pantalon palazzo.

Mais qu’est ce que c’est un pantalon palazzo ???

C’est un pantalon qui roule les “R”, conduit une vespa jaune, parle avec ses mains, a une mère qui fait les meilleures pasta du monde et voit son village comme un royaume. What else ?

Le pantalon palazzo est un pantalon taille très très haute et très très large à partir des hanches. Complète  agréablement une garde-robe en combinant élégance et confort. Parfait pour la vie en ville.

Romarin est un parfait citadin ! Un parfait italien 😉

le modèle

Adapté à de nombreuses morphologies, sa coupe large donnera du volume aux lignes les plus fines et masquera les rondeurs de celles qui le souhaitent. Pour les plus petites ou les silhouette en « H », une paire de talons et un haut moulant s’accorderont parfaitement avec ce modèle.

 

  • une taille très haute et ajustée qui épouse la cambrure grâce aux pinces devant et dos
  • des jambes proposant un maximum d’ampleur pour un maximum de confort
  • des poches italiennes parce que c’est pratique
  • rien sur les fesses parce que c’est inutile 😉

le niveau

Le montage de Romarin est celui d’un pantalo classique : des pinces, des poches italiennes, les jambes, une ceinture. Toutes ces étapes sont expliquées et illustrées dans le pas à pas. Pour l’aborder, il faut savoir faire une boutonnière. Je dirais donc que sa difficulté est intermédiaire ou pour les débutant(e)s qui n’ont pas froid aux yeux.

L’étape de montage la plus complexe est celle de la braguette. Pour vous aider à la réaliser sereinement, en plus de pas à pas largement illustré, vous trouverez une vidéo technique sur la page youtube de Blousette Rose.

Le tissu

Pour ce modèle, choisissez un tissu souple ( pour ne pas alourdir la silhouette ), lourd ( pour un joli tombé le long des jambes et de la tenue ) et opaque.

 

Le crêpe est sans doute le type de textile le plus adapté à ce modèle. Mais d’autres textiles conviendront pour autant que la combinaison matière, tissage et épaisseur donne un tissu comme indiqué plus haut : velours, laine foulée fine, sergé souple,…

À éviter si vous n’avez pas envie que votre pantalon s’enroule autour de votre jambe : les tissus provoquant de l’électricité statique.

Pour une laize d’1,40m, il vous faudra entre 1,60m et 2,50m selon les tailles. Ainsi que 1 bouton de 2cm de diamètre, 1 Fermeture Eclaire de 20cm, un peu d’etoilage et du fil assorti au tissu.

Derrière Romarin se cachent des mois de travail. Ce modèle m’en a fait voir de toutes les couleurs. La mise au point des proportions, l’ajustement du haut du pantalon, définir la hauteur de la taille très haute, dessiner une largeur de jambe ample sans qu’elle soit too much… La pile de toiles est haute !  Je suis plutôt contente d’avoir persévéré et de pouvoir vous proposer aujourd’hui un patron abouti. J’espère qu’il vous plaira  😉