Cette semaine en Belgique, c’est le congé de Carnaval.

En gros, ça veut dire que :

  • Il va pleuvoir et faire froid ( comme approximativement les 5 derniers mois et les 4 prochains).
  • Il va falloir développer une bonne dose de créativité ( ou une tendinite de l’index en cliquant sur Pinterest ) pour trouver de quoi occuper tes enfants avec autre chose que du catch familial, des bonbons en forme de pizza ou le dvd de Mohana vs légo batman (ah ben oui parce que quand t’en as un de chaque, c’est vraiment la merde…); les disputes, les sucreries et la TV n’étant pas des piliers d’éducation acceptables… du tout… jamais… pas tous les jours quoi… enfin pas toute la journée.
  • Tu vas devoir faire, vite fait, un déguisement de fraise parce qu’il faut un déguisement pour le mardi gras et que “les fraises c’est trop cool” ( ??? ) et que l’âge des princesses est révolu mais sans te prévenir et que toi, jusqu’à présent, t’avais investi à fond dans les robes roses et que le rose, ben, ça va pas non plus au petit frère et que… “Et si tu te déguisais en maman ! Ce serait trop bien ! Tu choisirais ce que tu veux dans ma garde robe sauf tous mes pulls et toutes mes chaussures. Et je te maquillerais comme moi genre heu… je te prêterais ma crème de jour. Et puis, ce serait trop marrant parce que ton frère aussi, on le déguiserait en maman. Et que vous feriez des trucs de maman comme nettoyer le frigo. Et… Non ? T’es sûre ? Pourtant c’est une bonne idée je trouve… Je l’avais trouvée sur Pinterest…”
  • Toute la petite famille espère goûter une des recettes du livre de cuisine qu’ils t’ont offert à Noël puisque tu es en congé et que tu as du temps pour cuisiner une tombée de champignons japonais à l’encre de sèche et à la poutargue (n’essaye pas, c’est pas une vrai recette ) et faire des courses dans 4 magasins différents dont 1, le seul et l’unique qui vend de la poutargue, à 44 km de chez toi. Sauf que quand tu arrives devant, tu te rends compte qu’il est fermé pour les congés parce qu’ils se sont barrés au ski ( les malins ) et que toi, ben t’as pas pensé vérifier sur Internet avant de partir (t’as pas pensé partir au ski non plus d’ailleurs. Pourtant c’était une bonne idée. Il manque des trucs sur Pinterest ! ). Mais au moins, ça fera rire tout le monde ce soir quand tu leur serviras des tagliatelles vertes (pas trouvé d’encre de sèche, ni de pâtes noires, alors t’as fait de ton mieux ou du moins de ton plus coloré) aux champignons japonais déshydratés ( t’avais pas vu la veille qu’il fallait les faire tremper 24h avant utilisation ) et au surimi parce que le temps que tu rentres du magasin fermé ( ce qui a pris un certain temps étant donné les trois arrêts pipi : un pour demoiselle, un pour jeune-homme et un pour doudou ), le rayon poisson du Carrefour était dévalisé (ah ben toutes ces mamans qui font de la grande cuisine pendant les congés, ça vide les super-marchés).
  • Tu vas retrouver, dans des endroits improbables, des choses dont tu ignorais l’existence. Comme de la plasticine forsforescente dans ta brosse à cheveux (c’était pour faire des boulettes étoiles, tu comprends ?) ou de la pâte à prouts (et oui, ça existe; même si ma correction orthographique ne semble pas connaître ce mot…) dans la grille du radiateur (c’était pour la faire sécher parce qu’elle est gluante, tu comprends ? ).
  • La semaine prochaine, quand tu retourneras au boulot, on te demanderas si tu as passé un bon congé, si tu en as bien profité, si tu es bien reposée. Et là, t’auras juste envie de te suicider en avalant de la pâte à prouts, des champignons déshydratés et peut-être même la plasticine avec la brosse à cheveux…

Bon allez, je vois que tu as encore un peu de temps libre cette semaine 😉 C’est donc le moment de faire du rangement !

Comment ranger ses patrons de couture ? … Quand on en a beaucoup trop pour un classeur…

Mon truc à moi, c’est :

  • des enveloppes en kraft et des ranges dossiers en carton
  • Chaque patron va das une enveloppe (éventuellement, avec le pas à pas). Si je fais plusieurs fois le même modèle dans des tailles différentes, je mets tout dans la même enveloppe. Je note juste la taille coupée sur chaque pièce de patron pour les prochaines fois.
  • Sur l’enveloppe, je colle ou je note les références du patron: le nom et la marque du patron (ou le nom du livre).

  • L’enveloppe vas dans le range dossier approprié. J’ai classé le tout selon quatre grandes familles : “femme”, “enfant”, “homme” et “accessoires”. Je subdivise ensuite ces familles en “hauts” ( blouses, chemises,…), “pantalons et short”, “jupes et robes” et “vestes et manteaux”.

Et toi, tu ranges tes patrons comment ?